Endrick Van Elstëin

Capitaine du Le Miraculé (Corvette de 6)

Admiral de la confrérie GWC - Witte Tijger

Meneur d'hommes, issu de l'Armée, actuellement militaire

Expérience globale : Expert

Diplomatie
-1063 756
-980 1467
-120

Renommée Honneur Piété
91 110 0

Trésor
Millionnaire

Domaines métropolitains
0 acres 0 acres
0 acres 1400 acres

Son histoire :


Né en 1664 dans une famille Hollandaise , j'ai toujours entendu les récits des Caraïbes de mon grand-père Jérémiah le Borgne.
Il me raconta tout ce qu'il avait vécu : les courses qu'il avait fait, les partenariats scellés et les ennemis rencontrés.
Il me légua à sa mort sa précieuse carte des Caraïbes en espérant que j'irais vivre mes aventures sur ces traces.

Aujourd'hui, je réalise le rêve de mon grand-père : celui de me voir naviguer dans ces eaux tumultueuses.



La rencontre avec mes frères Hollandais m'a permis de connaitre les actualités des Caraïbes. Dans les récits de mon grand-père, les capitaines étaient nombreux, le danger guettait à chaque instant. Maintenant, seule une poignée de capitaines avec leur équipage navigue encore. Les attaques ennemies sont plus rares mais plus surprenantes et donc d'autant plus intenses.



Ma vie dans les Caraïbes est paisible, enfin de plus en plus car, en gagnant en expérience, je sais quoi faire, au bon moment. La coordination d'équipe s'améliore de combats en combats. Certes, la perte de mes hommes de mon équipage ne me laisse pas indifférent - loin de là ! - mais je m'y résous tout de même, en faisant de mon mieux pour en perdre le moins possible.

Les ennemis sont cependant tenaces et courageux : j'aime cela ! Ces combats incertains face à des capitaines expérimentés qui ne lâchent rien m'enivrent ... Quelle intensité ! L'adrénaline me ravit.



En ce jour du 19 mars 1724, le capitaine De Castillon de la nation Espagnole se retira des flots des Caraïbes pour toujours. Un adversaire "in game", un joueur vaillant et toujours présent "in real life", il aura mener bien des combats, il aura été fidèle à sa nation et à ses partenaires pour servir la couronne Espagnole. Les combats menés face à lui resteront gravées dans toutes les mémoires et resteront également dans les écrits de mes aventures.

Une trêve de cinq jours fût proposée par mes hommes à la nation Batave et à la nation anglaise, qui fût acceptée à l'unisson et relayée par l'ensemble des capitaines des Caraïbes.
Les canons de mon navire retentirent deux fois par jour durant cette trêve pour honorer ce capitaine disparu.



Une stèle se leva au loin en sa mémoire. Elle surplombera la mer pour rappeler que même en étant adversaire nous restons solidaires, respectueux et que la Capitaine De Castillon restera à nos côtés dans nos cœurs et nos batailles.




--------------------------------------------------------

Abordages




Le 06/04/1714 Nous avons abordé avec l'aide des frères Hollandais le Français Rodrigo Kawatores qui était à bord du Isabellane (Frégate de 8 améliorée)

~~

Le 14/03/1714 Nous avons abordé seul le Pirate Auditore qui était à bord du The kraken (Barque longue)

~~

Le 04/03/1714 Nous avons abordé seul le Pirate Boca Negra qui était à bord du Morning Star (Lougre)

~~

Le 31/01/1714 Nous avons abordé avec l'aide des frères Hollandais le Français sir mac williams qui était à bord du Mutiny (Frégate de 8 améliorée)

~~

Le 16/01/1714 Nous avons abordé seul l'Espagnol Pablo de Calahorra qui était à bord du El Quemado de la Reina (Corvette de 6 légère)

~~

Le 21/09/1713 Nous avons abordé avec l'aide des frères Hollandais le Français Eudes de Serigny-Saint-Jean qui était à bord du Concombre des Mers masqué (Grand Chebec)

~~

Le 14/05/1713 Nous avons coulé avec l'aide des frères Hollandais le Français Lerouge qui était à bord du sauvetage (Grand Chebec)

~~

Le 27/10/1712 : Nous avons abordé avec l'aide des frères Hollandais le Pirate Pat London qui était à bord du L'électron libre (Chebec)

~~

Le 14/05/1712 : Nous avons abordé avec l'aide des frères Hollandais le Pirate Esteban Mendoza qui était à bord du The Terror (Frégate de 8 améliorée)